fbpx

Category Archives for LadyBoss

Hors série #3 | Pourquoi j’ai décidé ne pas attendre à janvier pour débuter la nouvelle année(EP70)

Bonjour chère Heureuse!

J’espère que tu vas bien! 

Cette semaine, pour le troisième épisode hors série du podcast, je te parle de:

  • Pourquoi j’ai décidé ne pas attendre à janvier pour starter la nouvelle année
  • Qu’est-ce que mon corps me « dit » depuis quelques semaines
  • La nouvelle routine de bien-être que j’ai implanté dans mon quotidien
  • Comment « booster » ton niveau énergie pendant cette période de l’année
  • La discussion que j’ai eue avec mon chum sur l’entretient de la maison 
  • L’importance de faire sa part en famille

Tu peux me rejoindre ici  

Sur ce, j’te souhaite une magnifique journée et on se jase bientôt!

hey bye là

Mary xx

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

Hors série #2 | Le meilleur « high » que tu peux avoir dans ta vie, c’est le bonheur (EP69)

Bonjour chère Heureuse!

J’espère que tu vas bien! 

Cette semaine, pour le deuxième épisode hors série du podcast, je te parle de:

-Comment s’est passé la sortie officielle du programme de l’Amour de Soi

-Les prochaines étapes maintenant que le programme est lancé : pouvoir accompagner les membres du programme

-Comment j’me sens face aux réseaux sociaux 

-J’te donne mon trucs pour réussir à être productive, de prendre soin de ton corps et de ton esprit sans te sentir « brûlée »

-Pourquoi j’ai mis l’activité de côté pendant quelques mois

-Qu’est-ce que ça représente pour moi de créer sa vie de rêve

-Manifester son bonheur c’est pas parfait; on a toutes nos « seasons. »

-Pourquoi le meilleur « high » que tu peux avoir dans ta vie, c’est ton bonheur

Tu peux me rejoindre ici  

Sur ce, j’te souhaite une magnifique journée et on se jase bientôt!

hey bye là

Mary xx

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E11 | Connais-tu vraiment la loi de l’attraction? (EP65)

Rebienvenue chère Heureuse pour un autre épisode du podcast le Bonheur Sans Bullsh*t et merci d’être là avec moi aujourd’hui. Si c’est la première fois que tu écoutes le podcast, j’te souhaite la bienvenue et j’espère que tu vas enjoy ce moment là, dans lequel je vais te jaser de bonheur.


Si t’as plus que 25 ans, t’as probablement déjà entendu parlé de la loi de l’attraction.


La loi selon laquelle on attire ce que l’on pense.


En fait, l’Univers est constitué de plusieurs lois universelles. Ya des ouvrages qui parlent des 7 lois de l’univers, d’autres en nomment 14, et d’autres 12. Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur le sujet, je t’invite à faire tes recherches et à adhérer à ce qui fait le plus de sens pour toi.


La loi de l’unité divine, La loi de la vibration,  La loi des correspondances, la loi de l’attraction, la loi de l’action, la loi de transmutation de l’énergie,  la loi de cause à effet, la loi de la compensation, la loi de la relativité, la loi de la polarité, la loi du mouvement perpétuel et la loi du donner et du recevoir.


La compréhension et l’utilisation de ces lois universelles peuvent ne pas toujours être évidentes et selon les ouvrages au travers desquelles tu vas chercher l’information, ça se peut que tu trouves le tout un peu complexe à appliquer.


Une des lois les plus populaire de notre décennie, celle qui a été mise de l’avant avec le livre « Le Secret » de Rhonda Byrne, nous présente la loi de l’attraction. Autant que cet ouvrage-là peut être super inspirant pour certaines personnes, d’autres l’ont critiqué en lui reprochant de donner l’impression qu’avec une « pensée magique », on peut se libérer de ses dettes, avoir une vie à la « white picket fence » et réussir à éliminer tous les problèmes dans notre vie.


Mais…quand on comprend que l’Univers possède plusieurs lois et qu’elles ont chacune leur fonction et leur impact sur notre vie, on se rend compte que l’Univers fonctionne pas seulement avec la loi de l’attraction et que manifester sa vie de rêves s’arrête pas à rêver assise sur ton divan en regardant la télé.


Si on y va avec un peu d’histoire, la première fois qu’on a entendu parlé de la loi de l’attraction, c’est au 19e siècle, par Phineas Quimby, un mentaliste et fabriquant d’horloge qui  souffrait de tuberculose. Après avoir commencé à pratique l’équitation, Phineas s’est rendu compte que lorsqu’il était sur son cheval, il arrivait à en oublier la douleur causée par sa maladie.


Il a affirmé alors que selon lui, la douleur se trouvait dans l’esprit et que si notre esprit avait été trompé par l’existence d’un ennemi au travers une croyance, on se retrouvait avec  la possibilité de le manifester sous forme d’une maladie. Le remède pour cette maladie résidait alors dans la « vérité », soit une croyance non limitante.
au 20e siècle, la loi de l’attraction a monté en popularité, spécialement après la sortie des livres « Think and Grow Rich » de Napoleon Hill et « You Can Heal Your Life » de Louise Hay.


Ensuite, au début des années 2000, on a pu voir le film et livre « The Secret » de Rhonda Byrne.


Pourquoi je te parle de tout ça? Parce que malgré que t’entends probablement souvent parler de la loi de l’attraction AKA la loi de la manifestation, la façon de l’appliquer peut peut-être te paraître un peu complexe et un peu flou et j’ai envie de te démystifier tout ça parce que moi, je l’utilise depuis des années non seulement pour manifester ce que je désire mais aussi pour changer mon mindset d’une mentalité fermée à une mentalité de croissance.


On part ça!


On va commencer par le début. Premièrement, pourquoi voudrais-tu utiliser la loi de l’attraction?
Well, si on prend le principe que selon la loi de l’attraction, tu attires ce que tu envoie dans l’Univers, et que dans les émotions que tu ressens au quotidien on retrouve la joie, le bonheur, la gratitude et l’excitation, ben l’Univers va te renvoyer la balle des gens, des opportunités, des expériences qui vont générer à leur tour, ces mêmes émotions-là.
De l’autre côté, si les émotions que tu ressens dans ta journée sont majoritairement poches, comme le ressentiment, l’ennui, la frustration, le stress, l’anxiété, ben au même tire qu’avec les émotions positives, l’Univers va mettre sur ton chemin des situations qui vont générer le même genre d’émotion.


Ça se peut que tu aie déjà remarqué ce genre de « pattern » dans ton entourage et dans ta vie à toi aussi. Tsé, le genre de journée que tu te dis: « My god, tout m’arrive en même temps » quand quelque chose va mal le matin, que ça te mets dans un état de « schnout » et que tout au long de ta journée, ya des situations qui arrivent qui te mettent de plus en plus dans un état de « schnout ».


Ou que tu connais des gens qui réussissent bien en général et qui ont l’air d’avoir « tout » pour eux. Ce qui faut comprendre, c’est que personne n’est parfait et tout le monde a des obstacles dans la vie.


Mais quand tu comprends que ton « mindset » a une incidence énorme sur ton bonheur, c’est là que tu peux vraiment t’amuser à manifester tout ce que tu veux en appliquant la loi de l’attraction.


Selon Jack Canfield, un auteur, conférencier et entrepreneur qu’on a pu voir notamment dans le film « The Secret » comme expert, la loi de l’Attraction se divise en 7 mini-lois.
7 lois:

  1. La loi de la manifestation:

Selon la loi de la manifestation, nos pensées conscientes sont toujours ça…conscientes. Elles sont un choix. C’est pour ça que c’est important d’être alerte à la façon dont nous réagissons à ce qui nous arrive dans la vie pour pouvoir mettre l’emphase sur ce qui est vraiment important, ce qui mérite d’avoir notre attention pour pouvoir manifester ce qu’on désire.
Si on considère que tes pensées et tes émotions créent ta réalité, c’est comme si tu te retrouvais dans un carré de sable.  Tu peux créer ce que tu veux.
Un truc pour t’aider à contrôler où tes pensées t’amènent, c’est d’utiliser des affirmations positives qui dessinent ce que tu veux manifester, à l’opposer de ce que tu ne veux pas manifester.

  1. La loi du magnétisme:

Selon la loi du magnétisme, on attire ce que nous sommes. Ça, ça veut dire que les gens que tu rencontres, les choses que tu possèdes, les opportunités qui se sont présentées à toi et les expériences auxquelles tu fais face dans ta vie, sont le résultat de l’énergie que tu envoies dans l’Univers, consciemment ou inconsciemment.

  1. La loi du pur désir

Selon la loi du pure désir, pour réussir à manifester ce que tu désires, tu dois être certaine de ce que tu désires.
Est-ce que tu le veux vraiment? Es-tu certaine que tu désires atteindre cette chose en particulier à laquelle tu rêves depuis tant d’années? Et surtout, crois-tu que tu le mérites? Est-ce que ta croyance est indéniable face à la pertinence de cette chose et à ce qu’elle pourra t’apporter?

  1. La loi de l’intention paradoxale

As-tu déjà ressenti un désir très fort d’obtenir quelque chose et en même temps, avoir le sentiment que si tu ne l’avais pas, si cette chose n’arrivait pas, ce serait le désastre?
J’te donne un exemple: Tu passes un entrevue pour un emploi que tu aimerais vraiment beaucoup faire. Après l’entrevue tu ressens le désir très fort d’avoir un appel de l’entreprise pour te dire que tu as obtenu le poste.
Plus tu attends, plus tu deviens désespérée de recevoir l’appel. Et au lieu de mettre ton énergie et tes pensées sur les bonnes choses qu’avoir cet emploi-là t’apporterait, tu mets ton attention sur ce que tu ne vas pas avoir si tu ne l’obtiens pas.
Selon la loi de l’intention paradoxale, si tu es désespérée pour quelque chose et que tu arrives d’un état de manque, le résultat sera le contraire de ce que tu désires obtenir.
En gros, focus sur le positif d’avoir cette chose, et non sur le négatif de ne pas l’avoir. Sois dans la gratitude et non dans le reproche.

  1. La loi de l’harmonie

Ça le dit, être en harmonie avec ce qui t’entoure. Les gens, les vibrations, les expériences, la nature bref…t’ouvrir aux possibilités de l’Univers et de toi-même va t’aider à manifester ce dont tu désires plus facilement.
En choisissant de t’aligner avec toi-même et avec l’Univers, tu vas t’ouvrir à l’abondance qui t’entoure et tout sera plus facile.

  1. La loi de l’action consciente

Agir avec bonne intention avec toi-même et les gens qui t’entourent, va avoir un impact sur ta capacité à manifester ce que tu veux dans la vie.
Avoir des valeurs honorables et agir en conséquences avec elles va non seulement te faire sentir vraiment bien, mais va aussi te permettre d’envoyer de bonnes vibrations dans l’Univers.
En gros, traite les autres comme tu voudrais être traitée et tu vas attirer plus de positif dans ta vie.

  1. La loi de l’influence universelle

Tout dans l’Univers est interconnecté. As-tu déjà remarqué à quel point les rainures d’une feuille d’arbre ressemble à nos veines? Ou comme une noix de grenobles ressemble à un cerveau alors qu’elles sont connues pour aider les facultés cognitives comme la mémoire?


Tout est inter relié et malgré qu’on puisse se sentir petit quand on regarde les étoiles parce que tsé, c’est pas mal gros l’univers, c’est important de garder en tête que nos pensées et nos actions ont un impact sur le monde. Nos vibrations se mêlent avec celles qui nous entourent pour fabriquer l’Univers.


Eille, hein! Ça en fait de la théorie! Je vais t’avouer que … la première fois que j’ai entendu parlé de la loi de l’attraction, j’étais pas certaine que je comprenais comment ça fonctionnait vraiment. Jusqu’au jour où j’ai commencé à me laisser aller à y croire et à m’ouvrir aux possibilités de l’Univers. À m’ouvrir à ma capacité à avoir un impact sur ce que je voulais manifester et avoir dans ma vie.


Dis-moi dont chère Heureuse, est-ce pour toi, la loi de l’attraction c’est comme une aiguille dans une botte de foin ou c’est quelque chose que tu utilises dans ta vie?


Et si ta réponse c’est la première option, est-ce que tu aimerais que j’ten parle un peu plus dans les prochains épisodes?


Si c’est le cas, je t’invite à t’inscrire à mon webinaire gratuit du 14 novembre prochain à 11h (hre de Mtl) de dans lequel on va parler de comment manifester de ton bonheur au quotidien.


Rends-toi au maryevelamer.com/monbonheur pour t’inscrire met-le 14 novembre à ton calendrier.


Sur ce, j’te souhaite une magnifique journée et on se jase bientôt!

Hey bye là!

INSCRIS-TOI AU WEBINAIRE: www.maryevelamer.com/monbonheur 

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E8 | Un épisode spécial + une SURPRISE pour toi! (EP62)

Rebonjour chère Heureuse et merci d’être là avec moi aujourd’hui pour un autre épisode du Bonheur Sans Bullsh*t » Bienvenue si c’est ta première sur le podcast et j’espère que tu vas aimer notre moment ensemble. 

Te rappelles-tu la dernière fois que  tu as mis du temps sur quelque chose d’important pour toi? Genre, un projet de peinture de meubles ou peinture sur toile, ou tu t’es mise à apprendre un nouveau « craft », comme la couture ou peut-être le macramé. Ou t’as eu envie de créer tes propres recettes et de te faire un livre à la maison.  Ou peut-être que t’as eu envie d’apprendre une nouvelle langue  ou comment recouvrir ton vieux divan. 

Bref, te souviens-tu de l’émotions que t’as ressentie quand t’as mis à terme ce projet-là? Te souviens-tu de l’excitation et du sentiment d’accomplissement qui venait avec?

Aujourd’hui, j’te fais un épisode un peu spécial, parce qu’on est en plein milieu de la saison mais j’avais envie de te partager mon émotion sur la mise en place de mon dernier projet parce que ça génère beaucoup d’émotions et y fallait que j’ten parle parce que je crois que c’est quelque chose qui va pouvoir t’aider à manifester ton bonheur.

Je t’invite à rester jusqu’à la fin de l’épisode parce que j’ai une surprise pour toi.

On part ça!

Quand j’ai lancé le podcast du Bonheur Sans Bullsh*t, j’avais deux intentions. La première, c’était d’utiliser ma voix pour te partager mes expériences, mes trucs, ma vision du bonheur et comment moi, j’ai réussi à manifester le mien en mettant en place des petites actions chaque jour qui ont vraiment changé ma vie. 

Je voulais aussi, au travers le podcast, recevoir des gens inspirants et des gens compétents qui viendraient te jaser de leurs expériences et te partager leur expertise en bonheur pour te donner le plus d’outils possible pour manifester ton bonheur.

Ma deuxième intention, c’était de pousser l’atteinte de ton bonheur à un autre niveau encore plus concret. Je voulais être en mesure de pouvoir t’accompagner plus en détail,  plus intimement dans ton processus de manifestation de ton bonheur et de vraiment t’aider à vivre la vie de rêve que tu t’es toujours imaginée quand tu fermes les yeux et que tu te dis: « si j’avais une baguette magique », comme moi je l’ai fait.

C’est pour ça qu’en mai 2020, j’ai commencé à penser à comment je pourrais réussir à créer un programme d’accompagnement qui serait à la fois flexible (parce que c’est pas tout le monde qui est rendu à la même place dans son cheminement), personnalisé (parce que c’est pas tout le monde qui vit les mêmes expériences) et efficace (parce que tsé, on veut des résultats, right?!).

Faque, j’ai commencé à « brainstormer » sur qu’est-ce qui a fait que moi, à 30 ans, j’ai réussi à changer ma vie. J’ai réussi à passer d’un état misérable à un bonheur pur et intrinsèque. J’me suis posé la questions: « C’est quoi qui m’a aidé à manifester mon bonheur avant même de savoir c’était quoi de la manifestation. »? C’est quoi les actions, les processus mentaux et émotionnels auxquels j’ai passé au travers pour me permettre de créer la vie que je voulais?

Et là, j’ai commencé, tranquillement, à dessiner un schéma de toutes les composantes de ma transformation. 

Ensuite,  je suis allée creuser un peu plus pour réussir à décliner ces grands principes-là et vraiment en faire ressortir les étapes qui m’ont permise de briser une à une mes croyances limitantes, qui m’ont permise de changer mon mindset et de finalement prendre action pour changer ma vie et enfin pouvoir dire que je suis  épanouie.

Et là, j’ai commencé à vraiment être excitée…je voyais, pour la première fois, une façon concrète pour moi, d’aider d’autres femmes, comme toi, à manifester leur bonheur sans devoir investir des centaines de milliers de dollars. 

Parce que, faut que j’te dise,  ce rêve-là, d’inspirer et d’aider les femmes qui en ont assez d’être misérables, qui en ont assez de se mettre de côté pour tout le monde et qui veule prendre leur place dans leur vie, je l’ai depuis plus que 10 ans. La première fois que j’ai été en contact avec ma mission de vie, j’avais 26 ans. Of course, dans ce temps-là, j’étais loin de comprendre tout ce que je devais vivre avant de pouvoir accomplir cette mission-là. Mais j’avais déjà cette idée de bâtir un centre pour femmes qui les accompagnerait dans leur quête vers l’atteinte de leur bonheur et de leur accomplissements. 

Dans ce temps-là, les « zinternets » étaient quand même assez développés mais pas comme aujourd’hui et, pour moi, la seule façon que je pouvais accompagner qui ce soit, c’était en présentiel, et je devais acheter un bâtiment, le meubler, le chauffer et engager plusieurs professionnels pour réussir à créer le programme que j’avais en tête. 

Faque entre toi pis moi, le projet a un peu pas mal tombé à l’eau. Je me disais que sans ce bâtiment, j’y arriverais pas. J’avais cette fausse croyance que je devais investir plusieurs milliers voire centaines de milliers de dollar pour atteindre ce rêve d’aider les femmes. 

Et c’est en pleine création de ce beau programme virtuel que j’ai réalisé ce qui se passait. J’avais manifesté ce rêve de guider et d’accompagner les femmes dans leur quête vers l’amour de soi. Le « comment » était pas important, mais le « quoi », oui!. Le « comment » n’est jamais important en manifestation. Le « pourquoi » et le « quoi » le sont par exemple!

Et c’est là que j’ai commencé à vraiment réaliser que j’étais à ma place. Que j’avais trouvé ma mission de vie. 

Et j’ai eu envie de la partager autour de moi et de voir si la vision du programme que j’avais en tête pouvait vraiment faire une différence. Alors j’ai lancé un appel sur mes réseaux que je recherchais 8 personnes pour suivre le programme et m’aider à le co-créé pour la première cohorte « live ». Et ça m’a pris 16 mois. 16 mois pour terminer le programme, de A à Z. 16 mois pour le travailler, le « tweaker », le créer, le filmer, le monter, le refilmer, le remonter… 16 mois pour être convaincue qu’il était à la hauteur de mes attentes. Pour m’assurer qu’il ferait vraiment une différence dans la vie des femmes qui vont en faire partie.

Et j’ai eu la chance de partager cette merveilleuse aventure avec 8 belles personnes qui ont réussi, grâce à ce programme-là, à ajouter des outils à leur coffre de bonheur. 

Je te cacherai pas que ça n’a pas toujours été facile. Pendant 3-4 mois, je n’ai fait presqu’aucune création de contenu. on se rencontrait en groupe pour discuter et faire des ateliers, mais j’était comme bloquée. En manque d’inspiration. J’en ai profité pendant cette période-là pour travailler plus sur moi, pour  mettre mon focus sur ma santé, l’exercice physique et aussi mon mindset. Quand le printemps est arrivé, l’inspiration est revenue, et j’ai recommencé à créer. 

Et là, ça devenait de plus en plus clair. Et je voyais un changement aussi avec les membres. Je voyais que les rencontres et les exercices qu’on faisait avait un impact.

Alors j’ai passé tout l’été à finaliser le programme que j’avais tant hâte de lancer ouvertement à toutes les Heureuses qui veulent manifester leur bonheur à tous « freaking » jours!

Et puis ben…j’suis rendue là. J’en suis rendue à préparer le lancement de ce magnifique programme basé sur l’amour de soi (même que.. j’ai été super créative parce que…je l’ai appelé de même: Le Programme de L’Amour de Soi. (LOL).

Je suis rendue à partager mes bonnes et moins bonnes expériences non seulement sur le podcast, mais aussi dans un programme spécifique avec accompagnement pour t’aider à propulser ta vie de rêve à un autre niveau! 

Pis là, peut-être que tu te dis: « Ouii, ouiii!! Moi, je veux manifester mon bonheur Mary, yé où ton programme?! »

Bon, avant d’ouvrir les portes de la première cohorte officielle du programme de l’Amour de Soi, pour te remercier de me suivre sur le podcast, peut-être depuis quelques épisodes, depuis le début ou même depuis aujourd’hui, j’ai eu envie de préparer un atelier, un webinaire, pour te donner une idée de ce que peut t’apporter l’univers du Bonheur Sans Bullsh*t. Un atelier dans lequel on va apprendre à se connaître un peu plus intimement, dans lequel on va discuter ensemble et qu’on commencer ton marathon vers la manifestation de ton bonheur. 

Whooo!!! Je suis fébrile, ça a pas de sens! Je suis tellement excitée de te rencontrer et d’en apprendre plus sur toi, ma belle Heureuse, t’as pas idée!

Alors, mets-ça à ton calendrier. Le 14 novembre prochain, à 11h00 (hre de MTL) et 18h00 (heure de Paris), on va jaser ensemble de ton bonheur. Pour t’inscrire, tu peux te rendre au maryevelamer.com/monbonheur

Tu pourras être relax dans ton divan, assise à ton bureau, à moitié couchée dans ton lit, t’as seulement à apporter ton sourire, quelque chose pour prendre des notes, ton drink cocconing préféré et ta volonté de manifester ton bonheur.

Et vu que c’est toujours le fun d’être en gang, invite tes amies ou ta mère à s’inscrire elles aussi avec toi!

Sur ce, j’te souhaite une magnifique journée et on se jase bientôt!

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E7 | Commence à laisser aller le négatif dans ta vie aujourd’hui! (EP61)

Rebienvenue chère Heureuse pour un autre épisode du Bonheur Sans Bullsh*t et bienvenue tout court si c’est ta première fois sur le podcast.


Tsé quand je te dis « merci » d’être là avec moi, c’est parce que lancer un podcast, c’est quand même un bon projet. Maintenir un podcast, c’est encore plus un gros projet.


Pis quand je reçois un message d’une Heureuse qui me dit que le podcast a un impact sur son bonheur, sur son quotidien, le feeling en dedans, yé vraiment indescriptible. Ça fait tellement chaud au coeur, c’est assez fou!


Alors dans ce temps-là, j’adore faire un shout out aux Heureuses qui prennent le temps de m’envoyer un coucou. Cette semaine, j’envoie plein d’amour et de reconnaissance à Nadia LeBreton pour le magnifique témoignage vidéo qu’elle m’a envoyé. Merci beaucoup beaucoup Nadia pour cette belle pensée, je l’apprécie vraiment beaucoup.


Dans l’épisode d’aujourd’hui, j’avais envie de discuter avec toi de l’information que tu laisses entrer dans ton subconscient et comment purger la négativité qui t’empêche de manifester ta vie de rêve et ton bonheur au quotidien. 


La négativité fait partie de notre vie. 

Malgré ce que peuvent en dire certaines personnes, c’est pas vrai qu’on peut éliminer tout le négatif dans notre vie. 

Des obstacles, y va y en avoir tout le temps. 

Des déceptions, tu vas en ressentir jusqu’à ta mort. 

De la tristesse, de la colère, de l’amertume, de la peur, tu vas en ressentir encore dans ta vie. 


C’est impossible d’être tout le temps positive. Point final. 

Tu peux pas être tout le temps de bonheur humeur, tu peux pas toujours réagir avec zénitude chaque fois que que tu vis un conflit intérieur ou avec quelqu’un d’autre.


Même si t’essaies ben ben fort là, c’est physiquement impossible d’être 100% positive tout le temps. 


Et de toute façon, ces émotions négatives-là, sont nécessaires pour que tu puisses manifester ton bonheur. 


Parce qu’elles te font évoluer à chaque fois que tu les ressens. 

Chaque fois que tu as vécu une peine d’amour, tu en appris un peu plus sur ce que tu voulais (ou voulais pas) dans une relation. 


Chaque fois que t’as eu une mauvaise note à un examen, t’as pris conscience que tu devais redoubler d’effort sur ton étude et en même temps, ça t’a donné l’occasion d’approfondir la matière pour laquelle tu étudiais. 


Chaque fois que tu t’es « pognée  » avec ton chum ou ta blonde, t’en a appris plus sur ses limites et sur les tiennes. 


Chaque fois que tu t’es faite dire « non », ça t’a donné l’occasion de faire travailler tes méninges pour trouver une autre solution.


Chaque fois que tu t’es retrouvée dans une situation dans laquelle te te sentais pas bien, ça t’a donné l’opportunité de dire « non » à ton tour pour respecter tes limites. 


Chaque fois que tu as perdu quelqu’un de cher à tes yeux, tu as pris le temps de reconnaître à quel point la vie est précieuse et qu’il faut profiter de chaque moment.


Toutes les émotions négatives que tu a vécues dans ta vie et que tu vas vivre dans le futur vont t’apporter quelque chose pour te faire grandir, pour te faire évoluer et pour te faire apprécier encore plus les bonnes choses dans ta vie. 


Sauf que…pour réussir à utiliser ses émotions négatives-là comme un outil d’évolution, il faut que tu apprenne à les utiliser comme il faut. 


Ce que je veux dire par là, c’est que oui, elles sont nécessaires, mais une fois qu’elles ont servi leur « purpose », tu dois les laisser aller et « move on ».


T’as le droit de feeler comme de la « schnout » pendant un moment et ensuite, tu dois les laisser aller et passer à autre chose. 


Pis là, ça, c’est la partie de négativité qui est nécessaire à ton évolution, qui vient de ton dedans, de ton intérieur.


Maintenant, la partie non nécessaire et celle qu’il faut mettre le plus loin possible de tous tes 5 sens, c’est la négativité qui vient de l’extérieur de toi.


Je veux parler de tout ce qui est non essentiel à ton bonheur mais qui rempli probablement un besoin dans ta vie.


Genre, les potins de matante Ginette sur ce que la deuxième cousine du côté de ton père a dis au 3e cousin du côté de ta tante qui avait « oh mon dieu pas d’allure ».


Ou bien toute la propagande sur la covid qui passe dans les médias traditionnels ou dans les médias sociaux qui finit juste par diviser le monde en deux partie et créer de l’angoisse et de la frustration. 


Ou ton ami Fernand du secondaire qui fait juste « poster » des status déprimant sur Facebook à quel point sa vie c’est de la marde pis que personne ne le comprend, pis qu’il lui arrive toujours des « bad lucks » à en pu finir.


Ou les journalistes à la télé qui te gardent en haleine tout le long du téléjournal avec toutes leurs nouvelles sensationnalistes  qui servent à te créer une émotion et surtout un stress, de l’anxiété et de l’angoisse pour que tu reçoives ton « fix » de mauvaises nouvelles qui vont remplir ton besoin de comparer ta vie à celle des autres et de te rassurer que finalement, ça va pas si mal que ça de ton côté. 


Pis no shame, girl! C’est normal de te sentir comme ça. Mais c’est pas nécessaire ni obligatoire. Au lieu de ressentir ce soulagement-là en te comparant aux autres qui l’ont moins facile que toi, tu peux réussir à ressentir de la gratitude pure et dure en manifestant ta best life!


Là où je veux en venir, c’est que c’est important de filtrer l’information négatives à laquelle t’es exposée.


Moi je filtre le plus possible l’information avec laquelle je suis en contact. Les nouvelles, les réseaux sociaux, les gens qui sont négatifs, je fais tout ce que je peux pour rester loin de ça parce que je veux pas polluer mon subconscient avec de la négativité extérieure. 


Même qu’à un point, j’ai coupé les ponts avec un ami parce que presque chaque fois que je lui parlais, j’était complètement ébranlée.  Il y avait toujours quelque chose qui allait mal dans sa vie. Il était toujours insatisfait et s’apitoyait sur lui-même en permanence. Et puis quand il me demandait conseil et que j’essayais d’apporter des pistes de solutions, elles n’étaient bonnes. Il avait toujours une raison pour ne pas aller de l’avant et régler les choses. Parce que pour lui, il ne pouvait pas changer les choses. Dans son monde à lui, il n’y avait rien à faire. Il était « doomed » pour le reste de ses jours à être malheureux et triste.


Et puis à un moment donné, j’ai dû couper les ponts. Parce que premièrement, je ne pouvais rien faire pour l’aider parce qu’il ne voulait pas s’aider lui-même, il avait la croyance limitante que c’était impossible d’améliorer les choses et deuxièmement, parce que toute cette négativité m’affectait vraiment beaucoup. Je ne comprenais pas pourquoi il ne voulait pas s’aider et prendre action pour améliorer sa vie. J’ai dû accepter que toute cette négativité ne m’appartenait pas et que tant et aussi longtemps que LUI ne prendrait pas la décision de manifester son bonheur, que je ne pourrais rien faire pour l’aider et que pour mon bonheur, je devais laisser aller la relation parce qu’elle ne m’apportait rien de positif.


Je sais pas si t’as déjà entendu parler du biais de négativité. Ça, c’est la tendance qu’à l’humain à être plus affecté par les événements négatifs dans sa vie que les événements positifs. C’est le concept que pour une même intensité, on se retrouve plus affecté psychologiquement par l’événement négatif que positif.


Ta mémoire va se souvenir plus longtemps et plus intensément des expériences négatives que des expériences positives dans ta vie.  


Faque dans le concret, ce que ça veut dire, c’est que la critique que t’as reçue de ta supérieure au travail va t’affecter plus que le compliment qu’elle t’as faite sur ta rapidité d’exécution. 


Ou que quand t’as montré à ton chum le linge que tu t’es achetée, le fait qu’il te dises que ton chandail est vraiment beau va être écrasé par son commentaire sur le motif de tes pantalons qu’il aime moins.


Ou que si t’es à l’épicerie en ligne et que t’entends deux personnes parler d’une situation X et que l’une des versions de la situation est négative et l’autre positive, ton cerveau va avoir tendance à croire automatiquement plus la version négative que la version positive. 


Pourquoi? Qu’est-ce qui fait en sorte que notre cerveau réagit comme ça? C’est pour nous protéger. Imagine que tu remontes le temps jusqu’à l’âge de pierre. Il fallait que tu sois aux alertes en ta!  pour survivre, parce que tu pouvais te faire bouffer par ben des affaires.

Alors le cerveau va mettre plus d’attention sur ce qui est potentiellement dangereux au détriment de ce qui ne l’est pas, dans le but de te protéger pour pas que tu te fasses manger par un lion, genre.


Si tu transposes cette tendance à aujourd’hui, malgré que tu risque pas de te faire empaler par un rhinocéros en sortant de chez vous, tu vas te retrouver dans des situations qui peuvent nuire à ta vie physique, mais aussi à ton psychologique. 


Faque si tu écoutes les nouvelles à chaque jour,  ben tu risques de croire tout ce qui est véhiculée comme information dans le télé-journal parce que c’est négatif. Le climat de peur et de sentiment (oh my god) qu’on parlait tantôt, va t’affecter ben plus que la bonne nouvelle du jour.


C’est pour ça que c’est primordial de filtrer l’information que tu laisses entrer dans ton subconscient si tu veux réussir à manifester ton bonheur.

Je le sais que des fois c’est tentant de mettre ton attention sur les derniers potins, ou de parler avec ma tante Ginette pour savoir ce que ton deuxième coussin de la fesse gauche a fait pour se divorcer, perdre sa maison pis se retrouver à dormir dans son char parce que ça te rassure de savoir que ya pire que finalement, ta vie est pas si mal…mais il faut que tu fasses attention parce que c’est facile de se laisser entraîner par le négatif autour de nous sans s’en rendre compte. 

Pis là, je suis pas en train de te dire de te foutre de tout ce qui se passe dans le monde et de fermer les yeux sur les problèmes de tout ton entourage pis de la société. Mais, si tu es moindrement susceptible d’être affectée émotionnellement par le négatif, c’est vraiment important que tu limites au maximum le négatif avec lequel tu es en contact.

Parce que développer des croyances limitantes, ça se fait assez facilement…elles sont « sneaky » ces croyances-là qui t’empêchent d’évoluer et de manifester ton bonheur. Tu t’en rends pas compte mais, t’écoutes la télé 2-3 jours d’affiler, tu parles avec matante Ginette, t’écoutes ton voisin sacrer après l’autre voisine pendant 10-15 minutes, tu « scroll » ton facebook 5-6 fois dans ta journée pis là, sans t’en rendre compte, tu développes des fausses croyances qui te nuisent à la manifestation de ta vie de rêve.

Tu commences à avoir peur de sortir de chez vous, t’en reviens pas à quel point ton cousin à fait des mauvais choix pis t’a peur qu’un jour tu te retrouves dans la même situation, tu commences à regarder d’un drôle d’oeil ta deuxième voisine chaque fois que tu la croises , pis t’es outrée de voir à quel point tes amis facebook vivent des situations de « schnout » aux deux minutes pis t’espères que ça va t’arriver à toi aussi.

Ouf… Elle est où la place pour le positif après tout ça?

Elle est où la place pour le beau compliment que ta blonde t’a fait ce matin?

Ou le beau dessin que ton 4 ans t’a fait à la garderie?

Ou l’amour que ton chien te donne chaque fois que tu rentres chez toi?

Ou le projet que t’a finalement mis à terme récemment sur lequel t’as travaillé des mois?

ou la prochaine étape à prendre pour atteindre un objectif que tu t’es fixé et qui va améliorer ta santé?

Tsé… c’est facile de laisser la place à ce qui est négatif. Mais si tu veux manifester ton bonheur, il faut que laisses plus de place à ce qui est positif dans ta vie. Pis on va se le dire, malgré qu’au début ça puisse faire peur (parce qu’on a tendance à se dire…c’est trop beau pour être vrai.). Ou on attend que la brique nous tombe sur la tête quand ça va bien. Mais dis-toi une chose: plus tu fais de la place pour le positif, plus ça va devenir facile d’accueillir le positif.

Alors dis-moi chère Heureuse, j’ai envie de t’entendre là-dessus. C’est quoi selon toi, la première chose que tu devrais laisser aller qui t’apporte du négatif dans ta vie?

Je t’invite à venir me jaser de ça sur Insta au @maryeve_lamer.

Et j’ai un service à te demander aujourd’hui. Si tu penses que cet épisode-là peut inspirer quelqu’un ou l’aider à manifester son bonheur, svp partage-le sur Faccebook, Instagram, twitter, linked in, par courriel, bref, envoie-le à tes amies pour qu’elles puissent elles aussi, laisser aller la négativité dans leur vie. 

Je te souhaite une merveilleuse journée et on se parle bientôt.

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E5 | Combattre la dépression grâce à ton intuition avec Véronique Gauvin (EP59)

Rebienvenue chère Heureuse, sur le podcast du Bonheur Sans Bullsh*t pour un nouvel épisode. Cette semaine, je reçois une femme entrepreneur pleine d’énergie qui me faire rire chaque fois que j’écoute un de ses « reels », je veux parler de Véronique Gauvin, la créatrice de la Machine a Idée, aka La Créative Web.

Véro est venu me jaser cette semaine de comment suivre ton intuition pour améliorer ta relation avec toi-même et comment celle-ci peut t’aider à combattre la dépression.

On a aussi discuter de :

*Faire la différence entre ton émotion, ta logique et ton intuition

*Comment améliorer ta confiance en toi a un impact sur ton intuition

*Diminuer ton stress en lâchant prise et en écoutant ta petite voix

*Investir sur toi pour manifester ton bonheur


Sur ce, j’te laisse écouter ma rencontre avec Véronique Gauvin!

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Véronique Gauvin

Site web: www.lacreativeweb.ca

Facebook: www.facebook.com/lacreativeweb

Instagram: www.instagram.com/lacreativeweb

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E4 | Comment concilier tes relations avec le travail et tes projets pour t’épanouir au max avec Marco Bernard (EP58)

Bonjour chère Heureuse et rebienvenue pour un nouvel épisode du Bonheur Sans Bullshit avec Maryeve Lamer. Ben oui, Maryeve, c’est moi et, si c’est ta première fois sur le podcast, je te souhaite la bienvenue et j’espère que tu vas apprécier ce moment qu’on va passer ensemble. 


Aujourd’hui, j’ai la chance de recevoir la personne qui m’a aidé à lancer le podcast du Bonheur Sans Bullshit grâce à la formation qu’il avait à vendre il y a de ça, 2 ans. C’est aussi un de mes mentors en entrepreneuriat, c’est le propriétaire de l’Académie du Podcast et finalement, après tout ce temps, c’est devenu un ami.


Si t’as pas deviné encore de qui je veux parler et bien j’te donne la réponse: C’est Marco Bernard.


Marco est un entrepreneur aguerri depuis plus de 33 ans. Il a lancé plusieurs entreprises au cours de son parcours et 3 sont très prospères aujourd’hui dont l’Académie du Podcast.


Il est l’animateur de 3 podcasts soient l’Accélérateur, L’Académie du Podcast et tout dernièrement Les 2 cents de Marco.


Il vient nous parler aujourd’hui de comment concilier famille, travail, développement personnel et aussi de la richesse qu’on retrouve à développer des relations d’amitié avec des gens qui partagent nos passions et notre vision.


Sur ce, j’te laisse écouter ma rencontre avec Marco Bernard!

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Marco Bernard

Site web: https://marcobernard.ca

Participe au challenge: http://academiepodcast.com/challenge

Académie du Podcast: https://www.academiepodcast.com

Facebook: https://www.facebook.com/groups/287630568687476

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E3 | Es-tu dans une relation violente sans le savoir avec Lee Faubert (EP57)

Rebienvenue gentille Heureuse pour un  nouvel épisode du podcast le Bonheur Sans Bullshit et merci tout plein d’être avec moi aujourd’hui.

Si c’est ta première fois sur le podcast et que t’aime le moment qu’on va passer ensemble, je t’invite à t’abonner au podcast pour être certaine d’être au courant quand un épisode sort.

Aujourd’hui, je te présente la première entrevue de la 2e saison, j’ai rencontré Lee Faubert, Créatrice du GPS Amoureux. Lee est une coach Certifié de l’institut international de coaching A.V.A, elle est formé en Bioanalogie et dans multitudes d’approches hollistiques.  Elle possède une formation en acquisition de compétences et en auto-développement de l’estime de soi et elle est formatrice auprès de centaines de personnes sur les relations malsaines et toxiques.

Lee est venue me jaser aujourd’hui de son GPS amoureux, de comment déceler si tu es dans une relation toxique et de quoi si c’est le cas.


J’ai vraiment hâte de te la présenter alors reste avec moi, tu vas pas être déçue!

S.O.S Violence Conjugale:

https://sosviolenceconjugale.ca/fr

Téléphone: 1 800 363-9010 — 24/7

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Lee Faubert

Site web: https://www.leefaubert.com/courses/gps-amoureux-guide-pour-soi-en-amour

Masterclass: https://www.leefaubert.com/live-webinar/masterclasse-du-gps-amoureux/register

Chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UC5UO5LB59CWnFrHitlYN9Ug

Facebook: https://www.facebook.com/leefaubert.ca

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E2 | Comment (ne pas) saboter tes relations (EP56)

Rebienvenue belle Heureuse, pour un 2e épisode de la 2e saison du podcast du Bonheur Sans Bullsh*t.

Est-ce que ça t’es déjà arrivé de te mettre en plein milieu de ton propre chemin?

De te saboter toi-même sans t’en rendre compte?


Est-ce que tu t’es déjà critiquée? 

Est-ce que t’as déjà manqué une opportunité parce que tu avais peur ou tu croyais pas être en mesure de relever le défi? 

Est-ce que t’as déjà eu l’impression que l’univers conspirait contre toi et que y’avait juste à toi que ça arrivait d’avoir autant de malheurs?

Est-ce que tu t’es déjà pliée à tout plein de comportements jusqu’à te rendre au bout de tes limites parce que t’avais peur des conséquences d’une rupture?


Depuis qu’on est jeune, on vit plein d’expériences et on réagit en fonction de nos valeur et de notre estime de soi.

Malheureusement, beaucoup de ses réactions sont engendréss par notre tendance en tant qu’humain à se saboter.

Parce qu’on manque de confiance, parce qu’on manque d’estime et qu’on a pas appris à se respecter.

Dans l’épisode d’aujourd’hui j’te présente 5 mécanismes de défense auxquels porter attention si tu veux manifester ton bonheur dans tes relations et augmenter ta confiance et ton estime.

On part ça!

  • Le Mécanisme du Jugement
    1. Critiquer tes décisions quand tu vis une situation avec quelqu’un d’autre
    2. Te faire sentir insécure face à tes connaissances et tes capacité
    3. T’auto réprimander lorsque tu fais une erreur. 

  • Le Mécanisme de victimisation
    1. Pessimisme (les hommes sont tous pareils, se sont tous des menteurs)
    2. Tue ta motivation à améliorer les choses quand il y a un conflit
    3. Met le blâme sur les autres
    4. « C’est injuste » – t’enlève ta responsabilité envers ton bonheur
    5. Ça te rend égoïste et sans puissance (tourné vers ton nombril négativement)

  • Le Mécanisme de Protection
    1. Te retient pour ta sécurité (tu vas t’abstenir de bâtir des relations solides pour ne pas te faire blesser)
    2. Te laisse dans ta zone de confort (t’isoler, te faire peur sur le monde extérieur, c’est pour te « protéger »

  • Le Mécanisme de Performance
    1. Te fait dépasser tes limites (accepter des choses que tu ne devrais pas)
    2. Te réprimande si tu te plains (parce que tu dois être « tough » et parfaite)
    3. Te fait sentir comme un imposteur (he’s out of your league)

  • Le Mécanisme de Négligence
    1. Te fait sentir pas importante, pas assez…tes besoins ne sont pas prioritaires dans la relation
    2. Te fais dire « oui » aux autres et « non » à toi (sinon, tu es égoïste et tu ressens de la honte)
    3. Te fait ressentir le besoin d’avoir l’approbation des autres dans tes relations
    4. Tu deviens un « people pleaser » et tu t’oublie…tu deviens beige
    5. Tu te sens coupable de mettre des limites claires et de les faire respecter (Le respect c’est important pour ton bonheur au quotidien et j’en parle plus dans mon guide gratuit sur les 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur que tu peux aller télécharger au maryevelamer.com/guide)
    6. Te rend une cible parfaite pour les relations abusives

Est-ce que y’a un mécanisme dans tout ça (ou plusieurs) que tu reconnais? Si oui, j’aimerais vraiment que tu prennes un screenshot de l’épisode et que tu me tagues sur les réseaux sociaux au @maryeve_lamer pour Instagram et @Maryeve Lamer sur Facebook.


Réussir à percevoir ces mécanismes de défense, va te permettre d’augmenter de beaucoup ta confiance et ton estime de toi. C’est vraiment comme un cercle vicieux.

Plus tu t’auto critique, plus ta perception de toi sera mauvaise et plus ton estime sera faible. Le contraire est aussi vrai. Plus tu as de la compassion pour toi, plus tu vas être indulgente et plus tu vas avoir une belle estime de toi. Parce que les erreurs que tu peux faire ne seront plus vues comme la fin du monde, mais plus comme un apprentissage pour l’atteinte de tes objectifs. 


Si t’as aimé l’épisode d’aujourd’hui, abonne-toi au podcast pour pouvoir recevoir une notification chaque fois qu’il y a un nouvel épisode en ligne. 


Sur ce, j’te souhaite une merveilleuse journée ma belle Heureuse et on se jase bientôt!

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

S2E1 | J’me suis fais de nouveaux amis (EP55)

Re-bienvenue, chère Heureuse, pour une nouvelle saison du podcast le Bonheur Sans Bullshit.

Si c’est ta première fois avec moi sur le show, je te souhaite la bienvenue dans mon Univers du bonheur.

J’espère que tu as passé une belle saison estivale et que t’as rechargé tes batteries avec le magnifique soleil qu’on a eu.

Pour ce premier épisode de la saison 2, j’avais envie de te parler des relations amicales quand on est adulte.

Parce que quand on est jeune, c’est relativement facile se faire  des amis. Même moi qui était super awkward socialement et qui faisait de l’anxiété sociale, j’suis quand même arrivée à me faire un cercle d’amies qui m’a suivi tout au long de mon primaire, qui s’est modifié un peu au secondaire et qui s’est refait au cégep.

Mais après l’école, quand t’arrives sur le marché du travail, on dirait que es amitiés sont moins « faciles ».

Je sais pas pour toi mais, la majorité du temps, quand je changeais d’emploi, les amis que j’me faisais changeaient aussi. 

J’te dis pas qu’on se « deletait » sur Facebook mais… la relation d’amitié n’allait pas nécessairement plus en profondeur.

Ya 2 des personnes que j’ai rencontré au travail avec qui j’ai encore une relation d’amitié solide mais sinon, les autres se sont tranquillement dissoutes.

J’ai longtemps pensé que se faire des amis au travail, c’était plus « superficiel » et que bâtir des relations solides avec ton équipe, ça arrivait pas vraiment.

Mais aujourd’hui, je suis obligée de te dire que j’ai abolit cette croyance limitante-là et j’ai envie de te dire ce qui m’a changé d’idée.

Fak si t’as envie d’améliorer tes relations au travail et de peut-être même te faire de nouveaux amis, reste avec moi,

on part ça!

Avant de te partager la réalisation que j’ai eue sur les amitiés au travail qui a complètement changé ma vision sur se faire des amis à l’âge adulte, je vais te faire un topo rapide sur mon parcours professionnel et te mettre en contexte des gens que j’ai rencontré dans mon milieu de travail.


Le premier travail que j’ai eu, ça a été à cueillir des fraises à l’âge de 13 ans. Je faisais 30 minutes de vélo tous les matins de semaine pour me rendre dans les champs à Blainville – pis je devais monter la grosse côte de la ville à chaque fois – et je ramassais des fraises de 7h le matin à 11h30-12h00.J’y allais avec ma meilleure amie dans le temps et la seule personne sur place avec qui j’ai développé une relation, c’était un gars de mon âge qui m’a fait découvrir le groupe de musique punk Pennywise. J’ai écouté ça dans mon « discman » tout l’été, j’ai eu un crush sur le gars pis un moment donné, ça y tentait pu, fak y m’a ditch et j’ai eu ben de la peine.

Next! haha!


Ensuite, j’ai travaillé au IGA dans le département des charcuteries et là, les choses se sont compliquées un tantinet. J’me souviens d’avoir rencontré des gens très intéressants dans ce travail-là, mais dans mon département, c’était pas facile. Il y avait beaucoup de cachoteries, de concours de qui prenait les décisions, de potins dans le dos des autres bref, ça a pas été la meilleure expérience que j’ai eue. Mais, j’ai rencontré un gars super gentil qui travaillait comme emballeur et avec qui j’ai gardé contact.


Ensuite, j’ai travaillé 3 étés dans une usine d’aluminium où j’ai rencontré plusieurs personnes qui ont eu un impact dans ma vie (amoureuse ou amicale) mais après plusieurs années, ces relations-là se sont dissoutes encore une fois.


À l’âge de 18 ans, j’ai travaillé dans des boutiques de bijoux dans une franchise d’Ardène et la boutique de linge « Limité » et là, les amitiés ont commencé à être un peu plus consistante. Il y en a une en particulier quand j’étais dans la boutique de bijoux « Chez Christine » qui a eu un impact dans ma vie à cette époque-là. Il y avait une nouvelle employée qui venait de déménager de Québec à Saint-Janvier pour le travail de son conjoint de l’époque. On a tout de suite connecté et on est devenues amies rapidement. Assez pour faire des activités ensemble à chaque semaine. On sortait, on se faisait des soupers, j’ai même dormi sur son divan plusieurs fois suite à des soirées un peu arrosées. Malgré que nos chemins se soient séparés quelques années plus tard, on est resté en contact via les réseaux sociaux. 


Après les boutiques, j’ai travaillé dans une brasserie comme serveuse et malgré que j’ai fais quelques connections dans ce temps-là, une seule a aboutit à quelque chose de plus solide et m’a amené mon premier emploi en administration, une nouvelle amie et même une future colloque. Et c’était intéressant parce que cette amie-là avait une dizaine d’années de plus que mois alors c’était différent comme amitié. On vivait beaucoup de choses chacune de notre côté dans notre vie personnelle et on pouvait passer des heures à discuter. J’ai été immensément reconnaissante d’avoir eu cette personne-là sur mon chemin dans un moment aussi challengeant dans ma vie. 

Ensuite, j’ai travaillé en comptabilité dans une entreprise qui fabriquait des pièces d’autos et j’ai fais la connaissance d’une femme extraordinaire qui elle aussi vivait des challenges dans sa vie personnelle et on a vraiment connecté. Elle est de nationalité libanaise et j’adorait écouté ses histoires culturelles. C’est une femme qui s’est battue dans la vie pour son bonheur et celui de ses enfants. Elle a un coeur grand comme la terre et est toujours prête à aider les autres. Nos chemins se sont séparés lorsqu’on est parties de cette compagnie-là, mais elle a eu un bel impact sur ma vie et ma vision du bonheur.Pendant que je travaillais en comptabilité, j’ai commencé un deuxième emploi dans un salon de bronzage et là, j’ai rencontré une de mes meilleures amies (qui est aussi une de mes bridesmaid). Pourquoi ça a cliqué autant que ça? parce qu’elle était aussi directe que moi! On a cliqué tout de suite. Ça fait 14 ans qu’on est amies et on a passé au travers de beaucoup de choses ensemble. 


Finalement, dans les deux dernières années, j’ai rencontré des gens extraordinaires qui sont encore dans mon cercle, dont une amie avec qui je suis allée souper hier soir et avec qui j’ai toujours des discussions « mind blowing » sur le développement personnel et sur l’entreprenariat. 

Et j’ai aussi développé des liens avec mon équipe présente au sein de l’Académie du Podcast. Les personnes avec qui je travaille aujourd’hui m’apportent tellement de plein de façons (autant sur le plan personnel que professionnel). en quelques mois seulement, des lien forts se sont tissés entre les membres de l’équipe et j’apprécie chaque moment passé en leur compagnie. 

La raison pour laquelle je t’ai raconté tout ça, c’est pour te partager la réalisation que j’ai eue il y a quelques semaines. Je me suis questionnée sur le pourquoi des choses. C’est quoi la chose qui fait en sorte que certaines amitiés disparaissent plus rapidement que d’autres et qu’elles deviennent solides ou non. 
Parce que longtemps, j’ai pensé que les amitiés à l’âge adulte, que plus on vieillit, plus c’est difficile de bâtir des relations solides parce que je pensais que le temps était important. Le temps qu’on passe sur une relation. 
Mais aujourd’hui, je réalise que le plus important, c’est pas le temps. C’est la possibilité qu’on a à être soi-même dans une relation qui fait qu’elle sera solide ou non.


En analysant les relations amicales qui n’ont pas fonctionné dans le passé, j’me suis rendue compte qu’elles avaient toutes quelque chose en commun: je n’étais pas moi-même dans la relation. J’essayais de me changer pour accommoder ou pour « fitter » dans la relation. Je me changeais pour que ça fonctionne. 


Mais aujourd’hui, les relations amicales que j’ai qui sont solides et dans lesquelles je me sens bien, je peux être moi. Pas que je pouvais pas avant. Mais j’me donne maintenant le droit de l’être. Ce que je faisais pas avant. En essayant de plaire à tout le monde, je bâtissais rien de solide. 


Pour qu’une relation amicale soit construite sur de bonnes bases, je crois vraiment qu’il faut que tu puisses être TOI, tout le temps, sans jugement. Il faut que tu puisses te sentir élevée par l’autre personne. Et qu’elle se sente aussi élevée par toi. 


Comme dans une relation de couple. 

Pour que la relation « tough », il faut que tu puisses avoir des vraies conversations, sur les vraies choses de la vie. Que t’ailles pas peur de dire ce que tu penses et comment tu te sens. 

Ma fille m’a dit l’autre jour: Ah, maman, ya un gars à l’école que je trouve « cute » mais je peux pas le dire à ma meilleure amie parce qu’elle va rire de moi. 

Ça m’a fait réfléchir et je lui ai dit: ma chouette, une meilleure amie, c’est pas censée te juger et rire de toi. C’est censée t’écouter sans jugement et avec le coeur grand ouvert. 

Et plus je vieillis, plus j’apprécie mes amitiés.  Parce que je suis de plus en plus alignée avec qui je suis et ça, ça paraît dans mes relations. Parce qu’elles sont basées sur l’authenticité et le respect des autres. 

Dans toutes tes relations, tu devrais pouvoir être toi. Et tu devrais aussi pouvoir avoir la possibilité d’exprimer tes sentiments et de te sentir propulsée par ces relations-là. 


J’en parle un peu plus dans mon guide sur les 5 sphères du Bonheur. Si t’as envie d’en savoir plus, tu peux le télécharger gratuitement au maryevelamer.com/guide


Faque le truc que j’ai à te donner sur tes relations amicales présentes ou futures, c’est de connecter avec des gens qui te respectent et qui t’apprécient pour qui tu es et avec qui tu peux développer encore plus tes skills et ta personnalité de feu!

Si t’as aimé l’épisode d’aujourd’hui, je t’invite à prendre un screenshot de l’épisode et me taguer sur instragram au @maryeve_lamer ou sur Facebook au @maryeve lamer. 


Sur ce, je te souhaite une merveilleuse journée, je t’embrasse et on se rejase bientôt!

Hey bye là!

Clique ici pour recevoir ton guide gratuit des 5 sphères à intégrer dans ta vie pour manifester ton bonheur

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast ? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

>