fbpx

Des fois on aime. Des fois on aime pas.

On en voudrait plus ou on en voudrait différemment.

On peut l’explorer de plusieurs façons comme on peut se refermer totalement et parfois même ressentir de l’angoisse rien qu’à y penser.

C’est un sujet tabou dans plusieurs cultures alors que dans d’autres, c’est normalisé et apprécié.

D’une façon ou d’une autre, c’est quelque chose qui ne nous laisse pas indifférentes et qui a un impact direct sur notre bonheur et notre bien-être.

Aujourd’hui, on parle de sexe.

Le sexe.

J’me suis dis que c’était un sujet que j’abordais pas beaucoup sur le podcast et que ce serait intéressant d’aller explorer parce qu’on va se le dire, le sexe fait partie de notre vie qu’on le veuille ou non.

Ou plutôt, qu’on soit à l’aise avec ou non.

Pour beaucoup de femmes, parler de sexe, c’est malaisant.

Et souvent, une des raisons qui nous rend mal à l’aise de parler de sexe, c’est qu’on est pas à l’aise dans notre propre sexualité.

On est pas bien dans notre corps, on aime pas ce qu’on voit dans le miroir et souvent, ça a un lien direct avec notre relation avec notre sexualité.

Parce qu’il faut être honnête, le sexe, ça commence pas avec ton premier ou ta première partenaire.

Ça commence avec soi-même. Avec sa sexualité, son corps, ses sensations, sa perception.

Je crois fermement que plus on est connectée avec son corps, plus on est réceptive aux messages que notre corps nous envoie, plus c’est facile et naturel de se découvrir sexuellement.

Plus on est à l’écoute, plus on prend le temps de prendre le temps, plus on pourra être épanouie dans notre sexualité et aussi dans notre sensualité.

Parce que tout part de là…les sens.

Les sensations qu’on ressent sur notre peau, qui sont perçues par nos terminaisons nerveuses.

Plus on est sensuelle, ce qui veut dire qu’on est connectée avec nos sens, plus le désir sexuel va se pointer le bout du nez.

Prendre le temps de sentir un parfum ou une chandelle qui sent bon.

Prendre le temps de déguster un aliment ou un repas qu’on aime.

Prendre le temps d’écouter de la musique qui nous calme, qui nous transporte ou qui nous fait vibrer.

Prendre le temps de se regarder comme il faut dans le miroir et observer notre corps au lieu de le juger.

Prendre le temps de frotter, caresser, découvrir notre corps les yeux fermés quand on prend une douche, un bain ou quand on met de la crème hydratante.

Prendre le temps de faire des mouvements lents et conscients quand on bouge.

Se connecter avec ses sens aide à créer ce lien d’amour envers soi-même qu’on a besoin pour être bien dans sa sexualité.

Parce que tu viens interrompre le pilote automatique.

Être dans la pleine conscience avec ton corps contribue à diminuer ton stress qui lui est un frein au désir.

Mais ça, ce sera pour un prochain épisode ☺️

En attendant, je t’invite à me rejoindre dans ma newsletter quotidienne dans laquelle je te partage des histoires, je te partage des trucs et je t’aide à changer tes croyances pour que tu puisses bâtir ta vie de rêve et vivre des expériences qui te procurent tout plein de bonheur.

Pour la recevoir, rends-toi au maryevelamer.com/maviesansbullshit.

Sur ce ma sensuelle Heureuse, je te souhaite une journée remplie de petits plaisirs coquins et je te donne rendez-vous dans le prochain épisode.

Hey bye là!

Mary xx

Inscris-toi à la newsletter « Ma Vie Sans Bullsh*t »  

Courriel: podcast@maryevelamer.com

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryevelamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

 

 

Épisodes récents

>