fbpx
S1E1 - La mode de l'authenticite

S1E1 | La mode de l’authenticité

La mode de l’authenticité.

Ça veut dire quoi être authentique?

On entend souvent parler d’authenticité…c’est un des mots les plus populaires depuis quelques années dans le monde du développement personnel.

C’est comme si tout le monde était parti à la recherche de son authenticité et si tu réussis pas à la trouver, c’est pas bien. C’est rendu qu’on se sent mal si on ne se sent pas authentique.

Est-ce que toi, chère Heuresue, tu la maîtrises ton authenticité? Est-ce qu’on peut maîtriser ça ou c’est censé être inné?

Pour moi, l’authenticité, c’est le fait de s’assumer, de s’accepter et d’être à l’aise avec sa vulnérabilité.

Et est-ce que c’est toujours positif d’être authentique? Ou des fois, ça peut se retourner contre nous?

Après m’être penchée sur la question, j’avais envie de venir te jaser sur le sujet et te partager certaines de mes expériences avec l’authenticité.

Bon, pour commencer, ça veut dire quoi dans le dictionnaire, « authentique ». La définition du Larousse est « D’une totale sincérité ».

Ouin…Ça laisse pas beaucoup d’espace pour de la flexibilité, right?

Je sais pas si toi quand t’étais jeune, t’avais tendance à faire des mauvais coups pis à cacher ce que tu avais fais, mais si c’était le cas, ça voudrait dire que dans ces moments-là, tu n’étais pas authentique.

Moi de mon côté, j’étais assez sage. C’était rare que je défiais l’autorité parentale ou scolaire parce que j’aimais avoir l’approbation des autres.

En fait, ça allait plus loin que ça… non seulement je voulais que les gens soient contents de ce que je faisais, mais je voulais aussi éviter de me faire réprimander.

À un point tel que quand je faisais des « mauvais coups », j’me rapportais moi-même.

Ça me rappel un événement quand j’avais environ 7-8 ans…Dans ce temps-là, mes parents avaient une roulotte stationnée dans un camping. On venait juste de déménagé d’un autre camping et ma cousine était venu passer la journée avec ses parents. Je me souviens pas si c’était au début ou à la fin de la saison..mais il me semble que la température était bonne, mais pas assez chaude pour se baigner.

Ma cousine et moi on jouait dans le parc en face de notre terrain mais tsé…à 7-8 ans, quand y’a juste des modules de base comme des balançoires, une glissade pis peut-être un tournique, ben ça se peut que tu te mettes désespérément à la cherche de quelque chose de plus le fun.

En passant, si tu te demandes c’est quoi un tourniquet, c’est la plateforme ronde avec des barres qui tourne sur elle-même et qui m’a donné mal au coeur au moins une dizaine de fois avant quw je comprennes que c’était pas une bonne idée.

Alors, pendant qu’on en était à chercher quelque chose de plus intéressant à faire que regarder les mouches voler, on est tombées sur un tuyau. Ben oui. un tuyau blanc.

Pis là tu vas peut-être me dire: « Ben là, Mary. Un tuyau…vraiment hey wow! C’est super intriguant, ton affaire ».

Mais là, ce que j’tai pas dis encore, c’est que le tuyau, y’était à moitié caché dans le sable et Y’avait pas de couvercle.

Imagine-toi une enfant de 7 ans qui a devant elle, du sable, un tuyau pas de couvercle, pis rien d’intéressant à faire. Qu’est-ce que tu penses qui s’est passé dans ma tête?

Ben j’me suis demandé qu’est-ce qui se passerait si je mettais du sable dedans le tuyau. Et c’est ça que j’ai fait. J’ai mis du sable dedans le tuyau.

Pis là… ben y s’est rien passé. Sur le coup du moins.

Ma cousine et moi on a continuer à se chercher quelque chose de le fun à faire pis peut-être 15-20 minutes plus tard, on voit nos mamans marcher vers nous, l’air, un peu embêttées.

Et là, ma mère me demande : « Maryeve, est-que par hasard, ta cousine et toi avez joué avec le tuyau d’égoûts?

Ma cousine et moi on a répondu en même temps.

Ça aurait pu vraiment passé comme dans le beurre.

Mais l’affaire, c’est que notre réponse était différente.

Elle a dit « non » et moi j’ai dis « oui ». Oups.

Souviens-toi, j’aime pas me faire réprimander… alors j’ai dis la vérité.

Résultat, ma mère m’a dit de ne pas recommencer, mais j’ai pas été punie parce que j’avais dis la vérité. Ma cousine n’a pas eu la même chance…elle a dû rester en « time out » pendant 30 minutes.

C’est quoi le lien avec l’authenticité, well, dans ce cas-ci, être authentique, assumer ce que j’avais fais a été bénéfique pour moi.

Mais, c’est pas toujours le cas.

Non… Dans certaines de mes relations, être authentique, ça s’est retourné contre moi.

Certaines personnes, pour se sortir de situations embarrassantes, pour se déculpabiliser, ou tout simplement pour se défouler, vont se servir des faiblesses des autres comme une arme.

Dans certaines de mes relations, le fait d’être authentique, être vraie et montrer ma vulnérabilité a été utilisé contre moi, dans le bu de prouver mes défauts et de me reprocher ce que la personne n’aimait pas de moi.

On s’entend que dans ce temps-là, montrer ses vraies couleurs et être authentique, c’est pas mal moins plaisant. Si, à chaque fois que tu es vulnérable, la personne à qui tu es censée faire confiance emmagasine toutes tes faiblesses et toutes les choses qui te touchent profondément pour pouvoir te les remettre dans la face et les utiliser contre toi plus tard, ça se peut que ça te tente un peu moins de montrer tes vraies couleurs en présence de cette personne-là.

Mais là, quand tu peux pas être toi-même dans une relation, ça risque d’être difficile de t’épanouir.

Parce que pour être heureuse en couple, il faut être en mesure d’être heureuse avec soi-même.

Il faut aussi pouvoir faire confiance à son ou sa partenaire.

Des fois, ce qui arrive dans une relation dans laquelle on retrouve une personne authentique et une qui ne l’est pas, c’est que la personne qui ne s’assume pas va avoir de la difficulté à « dealer » avec les réussites de son ou sa partenaire. Pourquoi, parce qu’en étant pas honnête avec soi-même, c’est difficile d’apprécier les bons coups des autres. La personne non authentique va risquer de se sentir « moindre ou inadéquate » quand elle va être témoin d’un geste authentique venant de l’autre personne.

Tandis que pour la personne qui s’assume, lorsque son ou sa partenaire va accomplir quelque chose, elle va le voir comme une inspiration.

Donc, en bout de ligne, la personne non authentique va rester prise dans son sentiment de « not enough », alors que l’autre personne va évoluer en s’inspirant des autres pour devenir une meilleure version de soi.

Si tu crois que tu es dans une relation qui t’empêche d’avancer ou que tu veux en savoir plus sur comment communiquer avec les autres, j’ai fais un épisode sur « pourquoi c’est important de devenir une master de la communication ». Tu peux l’écouter au maryevelamer.com/005

Quand on met le pied sur le chemin de l’authenticité, c’est « scary » au début.

Parce que pour avancer, à chaque pas que tu fais, tu dois lâcher prise sur des peurs, sur des pensées limitatives, sur des croyances qui t’empêchent d’avancer.

Parce que ça prend du courage et de la détermination.

Parce qu’il faut être « tough » pour s’assumer et montrer sa vulnérabilité non seulement à soi-même mais aussi aux autres.

Parce que tu dois accepter que t’es pas parfaite, pis que c’est ben correct.

Parce que tu dois faire des choix sur ce que tu veux accepter ou non dans ta vie et faire la paix avec tes erreurs du passé.

Pis y va falloir aussi que t’acceptes que tu vas te planter dans cette route-là vers l’authenticité. Pis qu’il va falloir que tu te relèves. Pis que tu continues.

Et un moment donné, ça va devenir plus facile. Ça va faire moins mal quand tu vas tomber. Tu vas te relever plus vite. Tu vas commencer à marcher plus vite. Pis un moment donné, tu vas peut-être te mettre à courir. Et tout le long de ce chemin-là, tu vas apprendre des choses. Tu vas vivre des émotions…tu vas sourire, tu vas rire, tu vas pleurer, tu vas sacrer.

Tout au long du chemin, tu vas voir des belles choses. Tu vas apprécier chaque milestone et tu vas te sentir bien, parce que tu vas te sentir « toi » de plus en plus.

Ça te tente-tu de venir courir ton marathon d’authenticité avec moi?

Si oui, prend un screenshot de l’épisode et tag moi sur Instagram au @maryeve_lamer pour que je puisse partager ce beau moment-là avec toi.

Sur ce, j’te souhaite une journée remplie de soleil et de douceur.

On se parle bientôt

Hey bye là!

Mary

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryeve_lamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

Tu aimerais te lancer un podcast? Va voir L’Académie du Podcast, c’est LA SEULE ressource francophone qui va te montrer comment lancer ton podcast de A à Z!

APPRENDS COMMENT LANCER TON PODCAST ICI 

>