fbpx

Pendant plus de 25 ans, avant de m’endormir le soir, je m’imaginais vivre des situations rocambolesques, voir même fantastiques. J’étais entourée de super héros, je me retrouvais même une super héroïne moi-même et je vivais des aventures pleines de péripéties, d’émotions intenses et je poussais mes limites toujours plus pour ressentir cette envie palpable qui me procurait, sur le moment, du bonheur et de l’excitation.

En fait, c’était la seule façon pour moi de m’endormir rapidement.

Si je ne vivais pas mes histoires de héros, je me retrouvais à penser au quotidien, à mes problèmes, à mon travail, à mes peurs, mes angoisses…Partir dans mon monde féérique, c’était ma façon de m’évader et de vivre la vie que j’aurais voulue vivre.

Parce que celle que je vivais au présent manquait plusieurs aspects de ma vision et ne me nourrissait pas autant que mes péripéties romancées.

Assez que, j’me demandais si j’étais normale.

Est-ce que j’étais la seule à avoir ce genre d’illusions dans ma tête?

Est-ce que j’étais la seule à m’imaginer une vie beaucoup plus excitante que la mienne?

Et à l’âge de 32 ans, ça a changé.

Drastiquement.

Je te raconte la suite dans l’épisode d’aujourd’hui.

On part ça!

Depuis le plus longtemps que je me souvienne, j’avais ce genre de rêves éveillés avant de m’endormir.

Quand j’avais 5-6 ans, j’animais une émission de radio avant de me coucher.

J’me parlais toute seule, je racontais la journée, et je terminais toujours par la phrase: “l’Émission est maintenant terminée, on se parle demain”.

Un peu plus veille, dès que j’écoutais un film qui me faisait tripper, dans lequel on retrouvait des héros et des héroïnes, je m’imaginais me retrouver par magie dans leur univers.

Le premier film que j’ai exploité pour créer mon univers a été les Ninja Turtles.

Je devenais “April O’Neil”, LA fille qui s’est fait sauvée par les Ninja et avec laquelle Donatello était complètement fou amoureux.

Pour moi, c’était le film parfait!

April était une programmeuse d’ordinateur et on retrouvait des scènes d’arts martiaux tout le long du film!

Mon amour des arts martiaux a commencé très jeune…mais ça aura pris 30 ans avant que je commence à apprendre à en faire…mais ça, c’est une histoire pour un autre jour.

Où je veux en venir avec cette histoire de super héroïne, c’est que je m’inventais des histoires tous les jours pour m’aider à m’endormir.

Sinon, je tournais en rond pour essayer de m’évader de mes pensées envahissantes.

Et j’avais pas réalisé qu’on pouvait réellement atteindre nos rêves.

J’avais pas réalisé qu’on pouvait concrétiser notre vision d’une vie épanouissante.

Alors, pour m’évader, je rêvais à des situations qui n’arriveraient jamais.

Comme devenir Wonder Woman, me faire transformer en vampire par Brad Pitt ou devenir invisible.

Tout ça, c’était bien plus excitant que ma réalité!

Dans mes rêves, j’étais forte, j’étais agile, je n’avais peur de rien!

Je concrétisais mes désirs les plus fous, sans retenue.

Ça a été comme ça du plus longtemps que je me souvienne.

Jusqu’au jour où j’ai réellement commencé à faire de mes rêves ma réalité.

Jusqu’à ce que je manifeste mon job de rêve, celui de travailler de la maison plein temps.

Jusqu’à ce que je manifeste une relation amoureuse qui me comble et dans laquelle je peux être moi tout le temps.

Jusqu’au jour où je commence à apprendre de nouvelles choses qui me permettent d’aider d’autres femmes qui sont à la recherche de trucs pour créer leur propre vie de rêve.

Aujourd’hui, lorsque je pose ma tête sur l’oreiller le soir, je pense à ma vie.

Je dois souvent me retenir pour ne pas trop penser à mon travail parce que sinon, mon côté créatif prend le dessus et j’ai de la difficulté à m’endormir!

Je suis tellement passionnée!

Aujourd’hui, je pense à mes projets, à ma vision et aux objectifs que je veux accomplir dans les années à venir.

Aujourd’hui, quand je m’endors, je pense à toutes les choses pour lesquelles je suis reconnaissante.

Je ne m’invente plus d’histoires de super héroïne parce que ma vie de rêve, je la vie chaque jour.

Est-ce que c’est toujours rose? Non!

Est-ce que c’est toujours facile? Vraiment pas!

Mais c’est la mienne.

C’est ma vie et c’est moi qui est aux commandes.

Et ça, ma belle Heureuse, c’est d’être la super héroïne de sa vie!

Si t’as envie toi aussi de manifester une vie qui te fait vibrer et qui te donne plein d’images dans ta tête le soir lorsque tu poses la tête sur ton oreiller, je t’invite à me rejoindre dans ma newsletter quotidienne au maryevelamer.com/maviesansbullshit

Sur ce, je te souhaite une belle nuit remplie de beaux rêves inspirants,

On se jase bientôt.

Hey bye là!

Mary XX

Inscris-toi à la newsletter « Ma Vie Sans Bullsh*t »  

Courriel: podcast@maryevelamer.com

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryevelamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

 

 

Épisodes récents

>