fbpx

Tu sais ce qui est plus difficile que d’avoir de la patience avec tes enfants?

Ne pas en avoir!

Réussir à avoir de la patience avec tes kids peut faire une énorme différence sur le outcome de ta soirée.

Et si t’es septique à ce que je te dis, rappelle-toi la dernière fois que t’as perdu patience avec un (ou deux, ou trois) de tes enfants.

Ramène-toi dans la situation.

Quelles étaient leurs émotions? Comment étaient leurs réactions?

Est-ce qu’ils étaient dans la résistance ou dans l’accueil?

Est-ce qu’ils écoutaient tes consignes parce que tu étais fâchée ou est-ce que les choses s’empiraient de minutes en minutes?

Si ça t’arrive de manquer de patience avec tes enfants, reste avec moi, je te partage mon input là-dessus aujourd’hui.

Ma fille a 10 ans aujourd’hui. Et je peux te dire que la façon que moi je gère mes émotions en période de crise fait toute la différence sur si on passe une belle soirée ou si c’est de la grosse marde et que tout le monde s’en va se coucher fâché et triste.

Et moi, me coucher fâcher, c’est même pas une option.

J’hais ça!

Alors je suis bien mieux de faire en sorte que les choses s’arrangent avant le dodo sinon je passe une très mauvais soirée 😅

Une des choses que j’ai réalisé quand ma fille était encore assez jeune, c’est qu’elle est un éponge à mes émotions et mon stress.

Les enfants ont comme un 6e sens à capter l’énergie des gens autour d’eux.

Les journées que je m’endure le moins; parce que… j’suis fatiguée, j’ai mal dormi, je suis plus stressées, je suis dans mes hormones, je vie une journée plus morose, la température m’affect etc., ma fille le ressent et l’amplifie.

Moins que je m’endure, plus qu’elle le ressent.

Et plus ses réactions sont importantes.

Elle est une éponge à émotions et ressenti.

Ce qui peut aider quand c’est le cas, c’est d’en parler.

Doucement, avant qu’il n’y ait une crise.

De faire comprendre à notre enfant qu’on a journée de bouette et que notre patience est un peu moins présente.

Que ça se peut qu’on aie pas envie de jouer aux barbies ou de faire des devoirs (parce que ma fille adore me faire faire des devoirs 🙄).

Et que ce ça se peut que maman soit plus directe dans ses réponses.

Ensuite, c’est d’aider l’enfant à se mettre dans la même position… en lui demandant si ça lui arrive parfois de se sentir plus “moche” et plus “bouette” et d’avoir moins de patience?

Et finalement, on fait un plan d’action ensemble, avec lui ou avec elle.

Dans ces cas-là, je demande à ma fille comment elle pense qu’on pourrait faire en sorte que ce soit plus facile si on s’endure moins.. Que si on sent qu’une ou l’autre à besoin d’un peu d’air, qu’on respecte ça et qu’on en reparle après.

Ça aide vraiment beaucoup à parer les périodes plus difficiles comme le dodo.

C’est pas 100% bullet proof, j’te confirme que j’léchappe des fois et que ma patience tombe très loin dans le fond du lavabo.

Mais des cas-là, j’essaie le plus possible de prendre de la distance le temps que l’émotion passe.

Pour qu’ensuite on finisse la soirée en lisant un livre et en se collant.

Et toi, ma belle Heureuse. Dis-moi…est-ce que ça t’arrive d’avoir des journées plus “bouette” ?

Et si oui, comment gères-tu ça?

Si tu veux recevoir des trucs chaque jours dans ta boîte au lettre sur comment améliorer tes relations au quotidien avec tes enfants, rejoins les Heureuses dans ma newsletter quotidienne au maryevelamer.com/maviesansbullshit

On se jase bientôt!

Hey bye là!

Mary xx

Inscris-toi à la newsletter « Ma Vie Sans Bullsh*t »  

Courriel: podcast@maryevelamer.com

Site web : https://www.MaryeveLamer.com

Instagram : @maryevelamer

Groupe FB : https://www.maryevelamer.com/groupe

Page FB: https://MaryeveLamer.com/page

 

Épisodes récents

>